Deux matières en une, pour un objectif commun

L’Histoire et la Géographie sont indissociables. Il y en a même pour affirmer que « l’histoire n’est que la géographie dans le temps, comme la géographie n’est que l’histoire dans l’espace » (Elisée Reclus, géographe français, 1830-1905).

Découvrir le monde, apprendre à le connaître ; se repérer dans le temps et dans l’espace pour mieux comprendre le monde (de plus en plus complexe) qui nous entoure et dans lequel nous vivons. Faire preuve de curiosité, se tenir informé (l’importance du lien avec l’actualité tout en gardant un regard critique) ; et se poser des questions (étape nécessaire dans la compréhension d’un phénomène car poser des questions aide à apprendre). L’Histoire-Géographie permet tout cela.

Dans l’enseignement en France, c’est une discipline qui porte une responsabilité toute particulière dans l’explicitation et la défense des valeurs qui fondent la nation et la République. Ayant pour objectif de rendre le monde intelligible, l’Histoire-Géographie contribue ainsi à fournir aux élèves des outils intellectuels et culturels qui doivent leur permettre de devenir plus tard des citoyens libres, autonomes et responsables.

Une figure faisant le lien entre l’Histoire et la Géographie : Hérodote
info document -  voir en grand cette image

L’Histoire (du grec historia : recherche, enquête, information), allie récit des événements et méthode critique d’analyse des documents. Elle vise la connaissance du passé, cherche à faire revivre ce qui n’est plus pour que ce que les hommes ont fait ne s’efface pas avec le temps, ne tombe pas dans l’oubli. « Nous ne pouvons pas vivre sans témoins ; une histoire non racontée n’a pas eu lieu » (François Poirié, écrivain français). Elle est aussi l’occasion de connaître les erreurs passées pour ne pas les répéter mais au contraire en tirer des leçons pour l’avenir.

Le Grec Hérodote d’Halicarnasse (-484/-425) est souvent présenté comme le « Père de l’histoire », titre sans doute excessif mais pas complètement immérité non plus. Un site web (en français) dédié à l’Histoire existe d’ailleurs sous le nom herodote.net depuis 2004.

capture d'écran du site web
capture d’écran du site web

Dans sa grande œuvre intitulée Histoires (ou L’Enquête), l’auteur se fait aussi géographe, décrivant de nombreux lieux (pays, villes, fleuves, mers). Il a d’ailleurs donné son nom à une revue de Géographie (la revue Hérodote), créée par Yves Lacoste en 1976.

Eratosthène, l’auteur de la première carte du monde connu
info document -  voir en grand cette image

La Géographie (du grec geographia : description de la Terre) vise à comprendre l’espace dans ses différences et son organisation : il se divise en lieux, eux-mêmes reliés par des réseaux, formant ainsi des territoires. Il n’existe pas de démarche géographique sans localisation ; il faut toujours situer.

Eratosthène est un des grands savants grecs de l’Antiquité. Il est né vers -276 à Cyrène (en Libye) et est mort vers -194 à Alexandrie (en Egypte). Demeuré célèbre par son calcul de la circonférence de la Terre et sa carte du monde, il aurait été le premier à utiliser le mot « géographie ».

Eratosthène
Eratosthène

Pour certains, « la géographie, ça sert à se repérer quand on voyage dehors » (Elisabeth Vonarburg, romancière française) ; pour d’autres « la géographie, ça sert d’abord à faire la guerre » (Yves Lacoste, géographe français). A ce propos, « il suffit d’une guerre dans un pays pour avoir aussitôt les meilleures informations sur sa géographie » (Jean-Paul Richter, historien de l’art allemand, 1847-1937). Mais peut-être que pour une majorité, la géographie sert aussi « à admirer davantage de beaux paysages, en comprenant mieux comment ils sont construits » (Yves Lacoste).

Port de Paimpol
Port de Paimpol

Pour les collégiens, il existe au moins deux journaux de référence, facilement accessibles : Mon Quotidien (dès 10 ans) et L’Actu (dès 13 ans). Ces deux titres existent en version papier et en version numérique.