Le 9 mai 2016, surviendra un phénomène céleste rare, visible en métropole et dans certains départements et territoires d’outre mer (Antilles, Réunion) : le passage de Mercure devant le Soleil.

Mercure s’interposera entre la Terre et le Soleil, entre 13h12 et 20h40 (heure de Paris). La contemplation de ce phénomène, d’une durée de 7h30, sera tributaire des conditions météorologiques.

Attention !!!

Il ne faut jamais observer le Soleil sans protection spéciale, sous peine de courir des risques de lésions oculaires graves.

Voici quelques précautions d’observation :

1) la meilleure méthode pour suivre le passage de Mercure sans risque est celle d’une projection sur un écran.Le solarscope est un moyen pratique et peu couteux pour se rendre compte du rapport d’échelle impressionnant entre les deux astres : 0,7 mm pour Mercure, contre 12 cm pour le disque solaire.

2) Il est possible de suivre le passage avec un instrument astronomique grossissant. Mais celui-ci doit être obligatoirement muni d’un filtre solaire de densité 5 de type mylar, pour éviter tout accident ophtalmique irréversible.

3) Il n’est pas possible d’observer le passage de Mercure avec des lunettes d’éclipse.

4) Tout autre moyen (lunettes de soleil…) est à proscrire.

L’Observatoire de Midi-Pyrénées, partenaire de la Maison pour la science en Midi-Pyrénées, propose une retransmission du passage de Mercure devant le Soleil.

Pour tout savoir sur cette retransmission : http://events.obs-mip.fr/mercure2016/#

ou l’observatoire de Paris met en ligne un site internet dédié :

https://transitmercure.obspm.fr/

Voir en ligne : Passage de mercure devant le soleil

Mercury