Des élèves de 4e4 et 4e5 témoignent à leur manière sur le commerce triangulaire

À partir de l’étude de divers documents, des élèves de 4e ont du se mettre « dans la peau » d’un esclave, d’un planteur français installé aux Antilles à Saint-Domingue ou d’un négociant-armateur bordelais du XVIIIe siècle.

Inventant l’identité de leur personnage, les élèves devaient raconter des moments de sa vie en lien avec son statut. Par exemple : traversée de l’Atlantique et travail dans les plantations pour les esclaves ; organisation de la plantation et produits cultivés pour les planteurs ; achat-vente des esclaves et commerce des produits coloniaux pour les négociants.

Esclaves, planteurs et négociants participant tous à un même circuit commercial (le commerce triangulaire), chaque groupe d’élèves a du également cartographier les échanges opérés entre les trois continents européen, africain et américain.

Choisissant la forme du récit, du journal de bord ou de l’interview, les élèves témoignent ainsi à leur façon de ce qu’a pu être la traite négrière transatlantique au XVIIIe siècle.

Pour découvrir et lire quelques-uns de ces travaux d’élèves, cliquez ici.